jardin

première visite au jardin

Publié le Mis à jour le

 Le soleil montre enfin son visage depuis plusieurs mois et c’est l’occasion d’aller visiter le jardin. La pluie n’a pas eu que des inconvénients, les engrais verts sont prêts à être fauchés.

IMG_20140308_134436 IMG_20140308_134419 IMG_20140308_134348 IMG_20140308_134333 IMG_20140308_134308IMG_20140308_134258

Les planches sont prêtes à être nettoyées.

IMG_20140308_134157  IMG_20140308_134154   IMG_20140217_091041

Cette année pas de semis. nous ferons juste des choux, des carottes, des panais, de la salade des pommes de terre  et des carottes.

Nous abuserons des jachères fleuries.

En passant Publié le

Planification au potager

En attendant que mes petites pousses se réveillent en douceur, je prépare les différentes parcelles et réfléchis à l’organisation des mes cultures.

Afin de ne pas laisser les parcelles libres, j’ai semé des petits pois dans les rectangles. Ceux-ci seront récoltés avant la mise en place des cultures d’été( courant mai) et les différentes parties de la plante, non comestibles, seront conservées pour servir de paillage et nourrir la terre.

Dans les rectangles, les cultures seront organisées en ligne sur la largeur des planches. ( partie la plus courte). Les cultures seront alternées en respectant les plantes amies et des fleurs seront semées. ( soucis, oeillets d’inde, capucines)
J’aime que mon jardin soit aussi beau que productif.

Dans les parcelles réservées à la permaculture, il n’y a pas de plan spécifique mais quelques règles à respecter ( voir poste sur la permaculture)

Pour le potager n°2, celui-ci a été nettoyé durant l’hiver et nous allons passer le motoculteur dès que le temps le permettra. Le motoculteur est un outil que je n’apprécie pas, car il ne respecte pas la l’équilibre qui se créé au potager mais les parcelles étant très grandes, passer la grelinette serait trop fastidieux. Le motoculteur n’est donc passé qu’une seule fois dans l’année. Ensuite, je ferai un plan précis pour l’organisation des cultures.

En dehors de la règle des associations des plantes amies, je ne sème que ce que je consomme. la première année nous avions semé et planté de nombreux légumes qui se sont retrouvés inconsommables tant ils ont attendu au potager qu’on se décide à les consommer.